Aller au contenu principal
2018
  1. Accueil
  2. Cahors

Cahors

Choisissez vos dates
Votre arrivée
Arrivée
Votre départ
Départ
Vacances à Cahors

Avec Cahors, c'est l'occasion de découvrir une ville millénaire. Ses ruelles et monuments témoignent de son histoire, de l'époque gallo-romaine à l'époque médiévale.

Découvrez un patrimoine datant de 2 millénaires, lors de votre visite de la fabuleuse cité cadurcienne, vos pas vous entraîneront immanquablement à La Cathédrale Saint Etienne. C’est une cathédrale catholique romaine, construite au début du XIIème siècle, elle est un des plus vastes édifices Français à coupoles sur pendentifs. Elle est inscrite sur la liste du Patrimoine Mondial de l’UNESCO dans le cadre des Chemins de Saint Jacques-de-Compostelle depuis 1998. La cathédrale et le cloître se visitent tous les jours de 9h à 19h.

Cahors possède le secteur sauvegardé le plus vaste  de France. Il s’agit de la ville du Midi disposant du plus grand nombre de maisons médiévales. Ici et ailleurs dans la région, l'Homme a écrit son histoire et ses traces sont encore visibles !

Cahors 1

Le plus beau pont de France
Culminant majestueusement à 24 mètres au-dessus de la rivière Lot, le célèbre Pont Valentré se dresse, imposant, magnifique, chargé d’histoires et d’anecdotes. Cet incontournable monument médiéval ne désemplit jamais durant l’été.

Niché au pied des falaises de Cahors, le pont Valentré enjambe et domine la rivière du Lot d’une longueur de 138 mètres et d’une hauteur de 40 mètres par rapport au niveau de l’eau. Six énormes arches de 16,50 mètres dotées d’avant-becs triangulaires procurent au pont une résistance à l’épreuve du temps et des intempéries, tandis que trois somptueuses tours carrées dotées de mâchicoulis se dressent sur ses extrémités et en son centre, et gardent l’accès à la ville depuis le côté ouest.

La construction en s'éternisant sur plus d'un demi-siècle, le pont a été commencé en 1308 et achevé en 1378, fit naître la légende que chaque cadurcien se plaît à raconter.

Exaspéré par la lenteur des travaux, le maître d'œuvre signe un pacte avec le diable. Selon les termes de ce contrat, le diable mettra tout son savoir-faire au service de la construction, et s'il exécute tous ses ordres, il lui abandonnera son âme en paiement. Le pont s'élève avec rapidité, les travaux s'achèvent, le contrat arrive à son terme. Pour sauver son âme, l’architecte, car il ne tient pas à finir ses jours en enfer, demande au diable d'aller chercher de l'eau à la source des Chartreux, pour ses ouvriers, avec un crible.

Nos nouveaux hébergements

Gîte

Le Chant des Ifs

à Bio - Lot

8 personnes 4 chambres
À partir de 890 € / semaine

Gîte

LE VERT

à Mauroux - Lot

12 personnes 6 chambres
À partir de 2 800 € / semaine

Gîte

L'Oustalet

à Luzech - Lot

2 personnes 1 chambre
À partir de 200 € / semaine

Le diable revint naturellement bredouille, l'exercice étant impossible, et perdit son marché. Décidé à se venger, le Diable envoya chaque nuit un diablotin pour desceller la dernière pierre de la tour centrale, dite Tour du Diable, remise en place la veille par les maçons.
En 1879, lors de la restauration du pont, l'architecte Paul Gout fait apposer dans l'emplacement vide, une pierre sculptée à l'effigie d'un diablotin. C'est un certain Calmon, sculpteur originaire de la région qui réalisa la sculpture. Ainsi à chaque fois que le Diable vérifie si le pont est bien inachevé, il se fourvoie en pensant que c'est l'un des siens qui démantèle le pont.
Une magnifique architecture gothique et une construction titanesque qui était à l’avant-garde de son époque font du pont Valentré un monument exceptionnel qui mérite bien sa place au patrimoine mondial de l’UNESCO auquel il est inscrit depuis 1998.

La Fontaine des Chartreux

Tout proche du pont Valentré, la Fontaine des Chartreux, site archéologique d'origine romaine, fournit un million de mètres cubes d'eau par an à la ville de Cahors. Cette résurgence qui borde le cours du Lot fut un lieu de dévotion des Cadourques à la déesse Divona. Occupée au Moyen Âge par un moulin cédé aux chartreux, elle fournit depuis le milieu du XIXe siècle la ville de Cahors en eau potable. Seule une partie de son lit souterrain a été explorée par des plongeurs, qui y ont trouvé près d'un millier de pièces gallo-romaines jetées en guise d'ex-voto.

Notre sélection d'hébergements

Citybreak - Gîte

luxury

Au 90, rue du Portail Alban

à Cahors - Lot

2 personnes 2 chambres
À partir de 1 470 € / semaine

Chambre d'hôtes

Ker Zazou

à Labastide-Marnhac - Lot

5 personnes 1 chambre
À partir de 70 € / nuit

Gîte

46G12321

à Cahors - Lot

9 personnes 4 chambres
À partir de 880 € / semaine

Cahors et ses vignobles

Au cœur du Sud-Ouest l’appellation Cahors enchante les amateurs et les connaisseurs de vins avec son cépage Malbec qui fut pendant longtemps le favori des rois  notamment à l’occasion du mariage en 1152 d'Aliénor d'Aquitaine avec Henri II.

La notoriété des vins de cahors ne va cesser de s’accroitre et au cours des siècles suivants, les vins de cahors gagnèrent leurs lettres de noblesse aux Amériques, en Allemagne, en Hollande et surtout en Russie où les tsars l’adoptèrent comme vin d’apparat et l’église orthodoxe comme vin lithurgique.

Malheureusement, vers 1880, le vin de Cahors va s’éteindre pendant plus d’un demi-siècle à la suite de la crise du phylloxéra, contrairement aux autres vignobles français le cépage Malbec supporta mal le porte-greffe il faudra plusieurs dizaines d’années avant que le problème soit résolu par l’Université de Montpellier.

Aujourd’hui, le vignoble de Cahors ne cesse de se tailler une notoriété internationale en lien notamment avec son cépage emblématique : le Malbec. L'oenotourisme se développe d'année en année avec le vin de Cahors AOP (rouge) et les vins des Coteaux du Quercy (rouge, blanc, rosé).