Aller au contenu principal
2018
  1. Accueil
  2. Montauban

Montauban

Choisissez vos dates
Votre arrivée
Arrivée
Votre départ
Départ

Montauban appartient au réseau national des Villes et Pays d’art et d’histoire depuis 1998. A la rencontre du Quercy, du Rouergue et de l’Aquitaine au cœur d’une vaste région agricole, Montauban se dresse telle une sentinelle sur le Tarn.
Montauban au Moyen-Âge : Soucieux de renforcer le nord de son territoire, le Comte de Toulouse fonde en 1144 la ville de Montauban, au sommet d’un éperon rocheux dominant le Tarn. A l’abri de fortifications, organisée autour d’une vaste place et bénéficiant d’une charte avantageuse, la cité se développe rapidement grâce à une intense activité commerciale.
Une Cité protestante : Convertie au protestantisme dès 1561, Montauban s’affirme durant les guerres de Religion comme l’un des principaux bastions huguenots. La ville accueille le futur roi Henri IV à plusieurs reprises et devient un important foyer culturel.
Une ville remodelée : Aux 17e et 18e siècles, la ville connait une grande prospérité fondée sur l’industrie textile ou minotière et se transforme sous l’action conjointe des évêques et des intendants ; Devenue préfecture du département de Tarn-et-Garonne en 1808, Montauban se modernise au 19e siècle malgré le déclin de son industrie : gares ferroviaires, jardin des plantes, casernes et lycées ponctuent dorénavant le paysage urbain. Durant les deux guerres mondiales, la ville abrite de nombreux réfugiés, notamment espagnols et italiens. Après-guerre, l’économie locale redémarre, tirée par la forte croissance du secteur tertiaire. L’exode rural, le baby-boom et l’arrivée massive des rapatriés d’Algérie provoquent une importante croissance démographique et la ville gagne progressivement sur la campagne avoisinante. Aujourd’hui, Montauban s’étend sur 13 500 hectares et compte 58 000 habitants.

Nos nouveaux hébergements

Gîte

Secret de Campagne

à Grisolles - Tarn-et-Garonne

4 personnes 2 chambres
À partir de 115 € / nuit

Gîte de groupe

Un esprit de famille

à Faudoas - Tarn-et-Garonne

14 personnes 5 chambres
À partir de 350 € / nuit

Chambre d'hôtes

Le Cèdre Bleu

à Saint-Jean - Haute-Garonne

6 personnes 2 chambres
À partir de 69 € / nuit

A visiter à Montauban

La place nationale : Cœur de la ville vers lequel convergent la plupart les rues du centre ancien, la place s’enorgueillit d’être l’une des plus anciennes places urbaines de France. Haut lieu de la vie publique, elle a longtemps abrité les pouvoirs municipaux . L’alignement des façades scandées de pilastres monumentaux, l’emploi systématique de la brique  et le voûtement des couverts sur croisés d’ogives traduisent la volonté d’unifier l’architecture.

L’ancien collège : Arrivés en 1629 à la suite de Richelieu, les Jésuites acquièrent en 1676 un hôtel particulier sur la limite nord-est de la ville, pour y construire leur nouveau collège et leur chapelle.

L’église Saint-Jacques : De la première église élevée au 12e siècle, il ne reste rien, celle-ci étant reconstruite au siècle suivant par les grandes familles montalbanaises, en expiation de leurs sympathies pour les Cathares. Monument exemplaire de l’architecture gothique méridionale.

Le musée Ingres :Durant la guerre de Cent Ans, le traité de Brétigny (1360) offre la possession de Montauban aux Anglais, qui débutent immédiatement  la construction d’un fort au bord du Tarn, la rive gauche étant demeurée française. A leur départ en 1369, l’ouvrage est inachevé. En 1664, l’évêque Pierre de Bertier décide d’établir son nouveau palais épiscopal sur les ruines de cet ancien fort anglais. En rénovation depuis janvier 2017 il ré-ouvrira en décembre 2020

Le muséum Victor Brun :Ouvert en 1854 dans l’ancien palais de la Cour des Aides, le muséum présente un bel ensemble de mammifères, poissons et insectes ainsi qu’une importante collection de 2 661 oiseaux naturalisés comprenant la quasi-totalité des espèces européennes.

Le Pont-Vieux : Prévu dans la charte de fondation de la ville de 1144, le pont n’est finalement construit qu’au début du 14e siècle, avec le soutien du roi Philippe le Bel et achevé en 1335.

Le théâtre Olympe de Gouges :Dès le milieu du 18e siècle, les consuls dotent Montauban d’une salle de spectacle. Trop exiguë, celle-ci est reconstruite en 1849 dans l’esprit d’un théâtre à l’italienne.

Notre sélection d'hébergements

EN VOITURE :

Autoroute A20 par Paris et Limoges

Autoroute A62 par Bordeaux

EN BUS : Gare routière à MONTAUBAN

EN TRAIN : Gare SNCF à MONTAUBAN