Aller au contenu principal
2018
  1. Accueil
  2. Le Bugey

Le Bugey

Choisissez vos dates
Votre arrivée
Arrivée
Votre départ
Départ
Vignes Bugey

Vous aimez la nature ? Alors n’hésitez pas. Le Bugey vous attend. Des rives du Rhône aux plateaux du Retord et du Valromey,  le Bugey vous réserve mille belles surprises. Que vous soyez randonneurs, marcheurs, cyclistes, skieurs, pêcheurs ou tout simplement nageur, la nature bugiste saura vous séduire par sa beauté, sa diversité et ses trésors. A l’ouest, sur les hauteurs d’Ambérieu-en-Bugey, le château des Allymes veille depuis des siècles sur l’entrée des vallées. Ancien château-fort du XIVe, il fut rebâti au XVIe et rattaché à la France en 1601. Visitez-le. Et poursuivez votre chemin en direction du Rhône. La Via Rhôna vous propose un itinéraire en toute sécurité le long du Rhône, de Sault-Brénaz à Seyssel, en passant non loin de Belley et de Culoz. 50 km à parcourir sur des voies en partie réservées aux vélos. Pas de déclivité. Toute la famille peut participer à des balades tranquilles et pleines de charme à la découverte du Bugey. Sur votre parcours, vous trouverez facilement à louer des vélos électriques ou non, notamment à Montalieu. Des rives, vous aurez accès à de nombreuses boucles de balades à pied ou en vélo qui vous mèneront à travers les montagnes environnantes. Une dizaine de boucles découvertes partent de la Via Rhôna. Il y en a pour tous les niveaux. Certaines ne font que 5 km, d’autres vont jusqu’à 29 km. Et les dénivelés varient entre 155m et 870 m. A vous de doser vos efforts. Arrivés à Massignieu-de-Rives, faites une halte pique-nique et admirez le Grand Colombier, le « géant » du Bugey qui culmine à 1534m.

 

Visitez Belley

Vous préférez la pêche au vélo ? Ou la baignade. Une dizaine de lacs ou étangs se nichent au creux des combes et des montagnes. Parmi les « spots » les plus courus, le lac d’Ambléon, celui de Barterand, de Glandieu, le lac des Alliettes ou encore celui de Virieu-le-Grand.  Pour la pêche à la mouche, tendez votre ligne à Chaley . Beaucoup de passionnés viennent de loin pêcher ici dans l’Albarine. Il faut reconnaître que l’eau est partout présente dans ce Bugey aux reliefs mouvementés. Dans la région d’Artemare, nombreuses sont les cascades aux descentes vertigineuses. Celle notamment de Cerveyrieu, avec ses 62 mètres. Celle de Glandieu est accessible depuis la Via Rhôna.

De là, faites un détour jusqu’au village d’Izieu. Et visitez le musée mémorial. Dans cette belle bâtisse qui surplombe la vallée du Rhône, des enfants juifs et leurs éducateurs ont été arrêtés puis déportés le 6 avril 1944 sur ordre de Klaus Barbie. 44 enfants de 4 à 17 ans et 7 adultes. Une seule monitrice est revenue. Ce musée retrace la vie de ces enfants réfugiés là pendant la guerre. Lettres, dessins, portraits… Autant de traces qui permettent de leur redonner vie. Très émouvant.

Notre sélection d'hébergements

Gîte

L'escapade champêtre

à Évosges - Ain

6 personnes 4 chambres
À partir de 450 € / semaine

Chambre d'hôtes

Etape fleurie

à Saint-Sorlin-en-Bugey - Ain

4 personnes 1 chambre
À partir de 75 € / nuit

Continuez votre périple jusqu’à Belley. Ce bourg, évêché depuis le VIe siècle, comprend un quartier historique qui mérite le détour. Dans la grande rue, jetez un œil aux cours intérieures. Elles datent du XVe siècle. La plus belle est celle de l’Office de Tourisme. Demandez où se situe la maison natale de Brillat-Savarin (1755-1826), auteur de la « Physiologie du goût ». Epicurien, il n’a eu de cesse de mettre en valeur l’or noir du Bugey, c’est-à-dire la truffe. Encore aujourd’hui, on en trouve dans les vignes au sol calcaire et on en cultive ! Un marché de la truffe a de nouveau lieu chaque année avant les périodes de Noël. On doit aussi à Brillat-Savarin d’avoir vanté les vertus du Manicle. Ce vin, le plus précieux des vins du Bugey, se cultive sur un territoire de 10 hectares seulement, au pied d’une falaise de 520 mètres. La famille de Brillat-Savarin y avait acheté un grangeon et quelques ares.

Dans le Bugey, il n’y a pas que le Manicle. Reconnus en AOC (appellation d’origine contrôlée), les vins du Bugey ont aujourd’hui leur renommée. Réparties sur 500 hectares, les vignes se partagent en trois zones de production : Belley, Montagnieu et Cerdon. Les Montagnieu sont des vins effervescents très appréciés pour les réunions festives. Sur les pentes parfois arides et sévères, les jeunes producteurs ont replanté des pieds d’Altesse, de Gamay, de Pinot noir, de Mondeuse et de Chardonnay. Goûtez-les en cave. Et découvrez le Cerdon en vous rendant dans les villages de la Vallée de l’Ain. De Jujurieux à Cerdon, en passant par Mérignat, par Poncin ou Saint-Martin-du-Mont, dégustez en cave ce pétillant rosé à nul autre pareil. Ses 8° lui confèrent des vertus appréciables. Délicat, aux goûts de fruits rouges, il pétille naturellement. Il est l’un des trésors du Bugey.

Nos nouveaux hébergements

Gîte de groupe

297025

à Arandon-Passins - Isère

66 personnes 19 chambres

Gîte

La Randoillarde

à Aranc - Ain

6 personnes 3 chambres
À partir de 600 € / semaine

Gîte

Le Lavand'Ain

à Belley - Ain

5 personnes 3 chambres
À partir de 450 € / semaine