Aller au contenu principal
2018
  1. Accueil
  2. Les jardins et l’abbaye de Valloires

Les jardins et l’abbaye de Valloires

Choisissez vos dates
Votre arrivée
Arrivée
Votre départ
Départ

Les jardins de Valloires, à Argoules, se déploient sur 8 hectares aux pieds d’une abbaye cistercienne, la seule complète en France. Ces jardins ont été dessinés par le célèbre paysagiste Gilles Clément, qui a créé le parc André Citroën à Paris. Ils rassemblent plus de 5 000 espèces et variétés de plantes. Mon moment préféré, c’est lorsque la nature s’éveille au printemps, l’allée des cerisiers japonais en fleurs forme une voute onirique, blanche et vaporeuse, les plantes à bulbes percent la terre qui se couvre de crocus, jonquilles et narcisses.

En famille, je vous conseille de découvrir le jardin des 5 sens. Les enfants vont apprendre à reconnaître les couleurs des roses et des pivoines, à écouter la danse des bambous, à sentir le parfum de la menthe, à toucher les écorces d’arbres ou le duvet des feuilles, à goûter aux fruits oubliés….

La roseraie est une splendeur. Son tracé reproduit, en végétal, le cloître minéral de l’abbaye. Les jardins ont assisté à la naissance de nombreuses roses : la célèbre rose de Picardie mais aussi la rose Jardins de Valloires baptisée par Catherine Deneuve.

L’automne est également une saison privilégiée pour visiter notamment le jardin des îles. Les feuillages se parent de couleurs chaudes : brun, ocre, rouille et on y célèbre la fête de la citrouille.

Nos nouveaux hébergements

Gîte

G201911

à Gézaincourt - Somme

8 personnes 3 chambres
À partir de 1 100 € / semaine

Chambre d'hôtes

La Charmeraie

à Arrest - Somme

4 personnes 2 chambres
À partir de 95 € / nuit

Gîte

Vagances

à Ault - Somme

2 personnes 1 chambre
À partir de 390 € / semaine

A ne pas manquer également le grand jardin de l’évolution qui raconte la vie des plantes depuis 400 millions d’années et le jardin de marais et son ambiance sauvage rappelant la présence de l'Authie, rivière toute proche.

Autre expérience à vivre absolument mais culinaire et gourmande cette fois : déjeuner à la table du Jardinier. Le chef va chercher sa matière première dans les allées du jardin et cuisinent les fleurs et les plantes sauvages. Velouté de capucine, crêpe florale ou encore millefeuille de racines : original et savoureux !

Les jardins servent d’écrin à une abbaye cistercienne du XVIIIème siècle : cloître classique, salle capitulaire voûtée, salons aux décors Louis XV, peintures du XIIIème siècle… L’église est remarquable : orgue, grilles, gisants, sculptures en bois, en plomb, en marbre, anges suspendus en papier mâché.C’est également dans ce joli village d’Argoules que s’est implantée l’une des plus importantes conserveries de la Somme. A Saint-Christophe, on met en bocal le meilleur de la baie de Somme : terrine d’agneaux des prés salés, salicornes, velouté d’oreilles de cochon, etc….

Notre sélection d'hébergements

L’abbaye et les jardins de Valloires nichent au cœur de la vallée de l’Authie, qui prend sa source à Coigneux dans la Somme et se jette dans la mer entre Fort-Mahon et Berck, formant ainsi une frontière naturelle entre les départements du Pas-de-Calais et de la Somme. Cette vallée verdoyante est une invitation à des promenades bucoliques. A découvrir : le moulin de Maintenay qui fabrique encore de la farine, le golf de Nampont-Saint-Martin, les jardins de Maizicourt et de Séricourt, la vannerie du Boisle qui perpétue un savoir-faire traditionnel de tressage de l’osier.
Non loin d’Argoules, vous pouvez également découvrir la forêt de Crécy, une forêt domaniale de 4000 hectares couverte de chênes et de hêtres, ou encore la baie d’Authie, surnommée la petite sœur de la baie de Somme. Le fleuve se jette dans la mer à Fort-Mahon-Plage. Il est vrai qu’on y retrouve une faune et une flore identique : lilas de mer, argousier, coques, salicorne, phoques… le sentier des pêcheurs vous mène, sur 2,5 km aller-retour, de la pointe de Routhiauville au cœur des mollières au poulier de l’Authie, cette langue de sable qui s’avance dans la baie et se couvre de dunes blanches plantées d’oyats.

Les jardins et l’abbaye sont ouvert d’avril à novembre (dès mars pour l’abbaye).